Gantz : Reborn est un Forum RPG au scénario original librement inspiré du célèbre seinen éponyme, manga écrit et dessiné par Hiroya Oku. Gore, Violent, Sexy, Épique, Stressant, Effrayant. Pour Public Averti.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Hinata Shōyō
GANTZER
avatar

Messages : 40

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Ven 29 Juil - 22:28

Hinata s'était redressé et avait remis sa sacoche à l'épaule. Il la remercia intérieurement, car grâce à elle, du moins en partie, ils avaient pu empêcher d'autres morts éventuelles. Le sportif regarda avec insistance l'homme endormi que sa camarade de lycée avait ligoté comme un saucisson. Il avait fière allure, comme ça... Mais la première chose à laquelle Hinata pensa, c'était à quel point ce type serait furieux en se réveillant.

* Est-ce que ça va suffir à le retenir, d'ailleurs ? *

Il se le demanda sincèrement, vu comment il s'était débarrassé des deux autres adolescents plus tôt. Pendant qu'il observait, qu'il écoutait tous les gens parler, il fut particulièrement attentif aux propos de l'homme à thé. Mais il ne fut pas d'accord avec lui. Il s'abstint bien de garder ses pensées pour sa pomme, mais quand la petite blonde évoqua avec tristesse des remords, Hinata ne put s'empêcher de s'exprimer à son égard. Il n'avait pas leur éloquence à tous les deux, juste son honnêteté et sa candeur.

- Ne dis pas ça ! Tu nous as tous sauvés ! Enfin, on a tous fait ce qu'on a pensé juste même si ce n'était pas forcément la meilleure chose à faire. Il ne faut pas regretter ce qu'on fait quand on croit bien faire, parce qu'on ne peut pas revenir en arrière de toute façon ! tenta-t-il maladroitement pour lui remonter le moral et lui apporter son soutien.

C'était une philosophie qu'il s'était vu enseigner dans son équipe. Si tu perds un match, pourquoi se morfondre sur tes erreurs ? Cela n'apporte rien. Il faut les comprendre, et aller de l'avant. Jamais regarder en arrière. Et ici, il n'y avait pas eu d'erreurs aux yeux de Hinata. Du moins pas du côté de la demoiselle. Les seuls fautifs s'il fallait en chercher absolument, étaient les adultes. Car la seule qui avait tenté réellement de s'interposer verbalement, c'était elle, bien plus jeune que ces derniers. C'était elle aussi qui avait tentée d'anesthésier le dangereux criminel qui les menaçait tous. En revanche, c'était cet homme à lunettes qui avait ramassé une arme à feu et tenu en joue un homme - ce qui était quand même plus grave qu'un pistolet vétérinaire, et n'avait rien fait réellement, tout comme les deux hommes plus vieux à ses côtés. Même si dans sa tête, Hinata n'accusait aucun d'entre eux, surtout qu'au final le jeune homme à lunette semblait plutôt soucieux et sympathique quoique paternaliste, il trouvait gonflé la réflexion qu'il avait faite à la jeune fille.

Il détestait les mentalités "et si", sans trop pouvoir se l'expliquer. Avec des si, on pouvait mettre la Tour de Tokyo dans une bouteille de saké, comme on dit. "Si seulement il était plus grand..." Voilà pourquoi il détestait ce genre de raisonnement, peut-être. Dur à dire. Le rouquin n'était pas doué pour s'exprimer de façon sophistiquée ou pour faire de la philosophie, mais il espérait néanmoins de tout coeur que la blondinette ne se morfondrait pas et ne porterait pas la mort de ce vieil homme sur la conscience, ce serait réellement injuste... Le seul coupable et responsable, c'était cet homme en blanc. Personne d'autre.

En plus, si elle avait mis en joue le vieil homme, Hinata était personnellement persuadé que ça n'aurait rien changé, à moins que ce fusse une véritable arme, étant donné la façon volcanique dont il avait répondu à la petite lycéenne. Mais assez de tout ça. Il lui sourit sincèrement en hochant la tête. Il la soutiendrait devant la police si nécessaire. Si police il y avait. Les propos du dernier vieil homme encore en vie avaient lancé le doute dans l'esprit du jeune joueur de volley. Ce n'était pas un jeu... Il aurait aimé continuer à croire que ça le soit, naïvement. Mais le corps sans vie allongé là dans une petite flaque de sang indiquait le contraire. Et tout à coup, il se demanda pourquoi personne n'avait appelé une ambulance, ou les forces de l'ordre.

Il extirpa rapidement son téléphone de sa sacoche, en espérant qu'il n'ait pas été cassé dans le feu de l'action, et constata avec une moue qu'il n'avait pas de réseau... Son téléphone était cassé ? Non, tout le reste fonctionnait. Il s'était attendu à cette finalité, après tout, s'il y avait du réseau, aucun d'entre eux n'aurait perdu son temps ici. Il se sentit d'autant plus bête et rangea l'objet électronique là où il l'avait pris. Mais soudain...

- Ah, mais j'y pense ! C'est vrai ça ! Comment ça se fait que tu aies un pistolet et des menottes ? Tu es un agent secret ?? exulta le jeune garçon frappé d'une curiosité insatiable concernant les motifs derrière cette possession d'attirail pour le moins... étrange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Des Monts
GANTZER
avatar

Messages : 68

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Sam 30 Juil - 20:26

Alors qu'Ange attendait la réponse du jeune homme, elle était plus que réconfortée par les paroles chaleureuses du beau rouquin.

"Merci. Ca me touche."

Par contre, ses dernières paroles sur l'agent secret la firent éclater de rire, et pas méchamment.

"Ah ! Tu as découvert mon secret ! En effet, je suis une james bond girl !"

Ajoutait-elle en prenant la pose, une main imitant un pistolet placée au niveau du cœur.

"Au service secret de sa majesté !"

Ca faisait encore plus rire venant d'une française. Ca aurait été plus "cocorico" mais nettement moins connu et drôle si elle avait répondu qu'elle était "OSS 117, Hubert Bonisseur de la Bath".

"Je m'appelle Ange*."

La demoiselle se présenterait à nouveau à tout le monde quand ces transferts seraient vraiment finis.

*Dit en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Shōyō
GANTZER
avatar

Messages : 40

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Dim 31 Juil - 11:02

Ange Des Monts a écrit:

"Ah ! Tu as découvert mon secret ! En effet, je suis une james bond girl !"
"Au service secret de sa majesté !"
"Je m'appelle Ange*."


Hinata écarta les paupières en battant des cils. James Bond ? Sa Majesté ? Voulait-elle parler de leur Empereur ? Puis il se rappela la saga de films d'espionnage très populaire, dont un en particulier. Il allait exprimer son étonnement, lorsque la petite blonde finit par se présenter.

- Anju ?

Prononciation japonaise oblige, Hinata trouva le prénom peu commun et rigolo. Plus d'une fois, il l'avait entendu parler une langue étrangère qu'il ne parvenait pas bien à identifier. De l'anglais ? De l'allemand ? Du français, peut-être ? Le garçon était vraiment nul en langues, à défaut d'aimer les formes bien rondes, il n'en récoltait pas moins amèrement de belles billes sur ses copies.

Puis il se souvint du film de James Bond en question. C'était peut-être le seul qu'il avait vu, en fait.

- Anju ! On ne vit que deux fois ! dit-il avec humour.

Pas sûr que sa "blague" allait faire mouche, contrairement à ses smash. Cela dit, même si le ton était plein d'humour, ironiquement, Hinata était dans les circonstances, on ne peut plus dans le vrai, mais ça, nul ne pouvait le savoir, pas même maintenant... Enfin, il finit par se présenter malgré tout à elle, qu'il doive le faire là ou le refaire après, ça ne le dérangeait pas. Le petit sportif était du genre sociable et tout sourire.

- Je m'appelle Hinata ! Hinata Shōyō !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokutou Nakoshi
GANTZER
avatar

Messages : 43

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Dim 31 Juil - 14:08

La réponse de l'enfant eut le don de particulièrement irriter Kokutou, qui s'était efforcé malgré tout de rester calme et courtois. Comment ne pouvait-elle pas comprendre qu'elle avait risqué la vie de toutes les personnes présentes ici ? Car à y réfléchir, en voyant l'homme endormi à ses pieds, Nakoshi n'imaginait pas un seul instant que ce meurtrier, aussi dangereux soit-il, n'ait pu vouloir tuer d'autres personnes que son parent.

Cela ne le disculpait pas, cela dit. Il était un homme clairement infâme et condescendant, et il restait un meurtrier, mais avant que Kotaro ne vienne clairement l'attaquer, il n'avait jamais tenté une seule fois d'attenter à la vie des autres occupants de la chambre. Il était énervé, ne comprenait pas, il était imbuvable, et pourtant... Non, pourtant il n'avait rien fait. Le fait qu'une enfant se mêle à cette histoire et sorte une arme ne pouvait que l'avoir excité, et c'est certainement cela qui l'avait poussé à se rapprocher d'autres personnes : pour les utiliser comme otages, comme boucliers. C'était à ce moment là seulement qu'il était devenu un véritable danger pour les autres. Pas quand il avait tué le vieil homme.

C'était une chose terrible à penser, mais s'ils étaient tous restés calmes, il n'y aurait pas eu d'autres altercations. Et que les dieux soient loués s'ils existaient : la tentative d'Ange (puisqu'elle se nommait ainsi) avait porté ses fruits. Mais Kokutou était certain que si ces fléchettes n'avaient pas atteint leurs cibles, il y aurait eu une autres victime. D'autres, même.
Mais clairement, ses paroles ne serviraient à rien. L'enfant était devenue une héroïne, malgré le danger qu'elle avait fait encourir à tous ces personnes. Plusieurs personnes la félicitaient, et notamment ce jeune rouquin, qui devait vraiment en pincer pour elle (et inversement).
Puisqu'il était désormais effacé par leur dialogue, il s'éloigna et s'assit à nouveau aux côtés du vieil homme qui buvait son thé. Il pensa un instant à en boire une gorgée... Mais franchement, la situation avait fait perdre toute sa saveur à ce breuvage. Il resta donc en tailleur, attendant la suite, regardant tantôt le corps de Kotaro, ainsi que celui de Kazuka.

"Pourvu qu'une personne vienne..." dit-il pour lui-même, encore.


Dernière édition par Kokutou Nakoshi le Dim 31 Juil - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GANTZ
Maître du Jeu
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Dim 31 Juil - 15:04

Pendant que l'heure était aux mondanités pour certaines têtes ahuries insouciantes, et à la morosité pour d'autres têtes trop anxieuses, les vraies questions se posaient pour certains. Celles qui avaient une réelle importance. Et de façon surprenante, cela ne venait d'aucun adulte.


Shirakawa Naoya & Sarashina Ikuto

- Et quoi, c'est tout ? Vous allez simplement le laisser là ? déclara Ikuto irrité, un sourcil levé en direction des adultes.

Bras croisés, son ami blond se tenait derrière lui l'air penseur - eh oui, même lui ça lui arrive, regard fixe vers le cadavre. Matsumoto qui s'était redressé considéra longuement le jeune homme. Ce fut finalement le "décravaté" Ichiro qui répliqua.


Hanazono Ichiro

- On ferait mieux de ne pas le toucher... ça pourrait entraver le travail de la police.
- De la police ??

Le lycéen secoua la tête.

- Vous pensez sérieusement que ça a encore une importance à ce stade ?? On a aucun réseau, on est enfermé dans ce fichu appartement, avec ce psychopathe, un cadavre, des téléportations, des portes intouchables. La scène de crime est déjà pratiquement foutue, et tant bien même si les flics finissaient par se montrer... Qui nous croira ?!

Tout le monde se renfrogna. Malgré l'impertinence certaine dont faisait preuve l'otaku, il n'avait pas tord. Même s'ils s'arrangeaient tous pour que leurs témoignages concordent, il y aurait toujours des incohérences majeures. Un enquêteur cartésien rigolerait à gorge déployée rien qu'en écoutant le contexte, et pire encore concernant cette histoire saugrenue de téléportations. À moins de le constater concrètement de ses propres yeux, personne ne goberait ça, et encore moins la police. Et même s'ils arrivaient ici... qui disait que le phénomène perdurerait ? Cela faisait plusieurs minutes maintenant qu'aucun nouveau transfert n'était survenu : et heureusement d'ailleurs. Imaginez le bordel si un énième paumé avait été amené en plein milieu de la discorde...

Quoiqu'il en soit, la dure réalité frappa de nouveau les occupants de la Chambre. Peu importe comment ils tentaient de détendre l'atmosphère, ils avaient un cadavre à leurs pieds. Les yeux livides, la bouche entrouverte, le sang coulant de ses lèvres, sans vie gisait Komaeda Kotaro. Kawahama en ayant rapporté son sac à Hinata, fut témoin de cette vision d'horreur, et ne put s'empêcher de vomir par terre, provoquant le dégoût de la plupart, et les hauts-le-coeur d'autres, tels que Ichiro et Haruko.

- Bwah ! Dégueu mec ! déclara le grand blond en s'écartant de la flaque.


Takuma Kawahama

- C... c'est...  il... es... est vraim... ment mort... ? bégaya incrédule le nabot transit de sueur.


Bando Haruko

- Mon dieu... c'est horrible...

Haruko tomba accroupie en larmes, deux mains couvrant sa bouche et son nez. Comment était-ce possible ? Pourquoi ce cauchemar lui arrivait à elle ?? Elle qui était si studieuse, pleine d'avenir et d'espoir dans sa discipline ? Pourquoi elle était une seconde dans son gymnase, et l'autre dans cet horrible appartement avec ce corps au milieu désormais ?

Finalement, Matsumoto s'exprima.


Matsumoto Kunio

- J'ai bien peur que ce jeune homme ait raison... En temps normal, je vous aurais sermonné pour votre insouciance et vous aurais dit de laisser faire les forces de l'ordre... mais nous ne sommes pas en temps normal. J'ignore si d'autres arriveront après tout ça, si nous sommes voués à rester éternellement ici et qu'il s'agit du purgatoire, ou totalement autre chose, mais si une personne se montre, comment expliquerions-nous calmement cette scène ? Nous ne pouvons pas laisser la panique s'instaurer de nouveau.

Ainsi s'exprimait un chef de projet expérimenté. Les paroles sages du leader en affaires semblèrent faire l'unanimité dans la salle en raison du silence qui y régnait. Joignant ses mains en guise de pardon pour le mort, Matsumoto se pencha ensuite vers la dépouille de Kotaro et, aussi respectueusement que possible, le souleva légèrement d'un côté.

- Aidez-moi, je vous prie.

Ichiro lâcha un profond soupir.

- Fait chier...

L'employé s'approcha pour prêter mains fortes à son aîné, et tandis que d'autres avaient pu rejoindre la manoeuvre, c'est à ce moment, au milieu de ce début de cortège, qu'un nouveau transfert commença. Le dernier. Bien embêtés avec leur cadavre à transporter, les concernés, et le reste de l'assemblée, regardaient pantois et avec curiosité la téléportation en cours.

Bienvenue à toi, Harukawa Reiko.


[Priorité de Post à Harukawa Reiko]


Dernière édition par GANTZ le Dim 31 Juil - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gantzreborn.forumactif.com
Harukawa Reiko
GANTZER
avatar

Messages : 56

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Lun 1 Aoû - 15:01

Les paupières de Reiko s'ouvrirent avec difficulté, sans doute à cause de la luminosité de la pièce ou peut-être encore à cause de la brume qui entourait sa conscience. Elle eut à peine le temps d'analyser l'espace autour d'elle, qu'elle fut éprise d'un sentiment de panique et de terreur. Reiko se sentait encore le sentiment de danger qui l'avait quitté avec … Son dernier souffle ?

Les questions étaient si nombreuses que seul l'incompréhension régnait. C'est en se redressant qu'elle réalisa qu'elle n'était pas seule dans la pièce. Et c'était peu dire. Tout un comité d'accueil était là, tous les yeux rivés vers elle. Qu'était-ce donc ? Encore un plan tordu de ce sociopathe d'Hayato ?

Reiko encore les fesses à terre eût un  bref mouvement de recul, par méfiance. Elle constata à sa gauche le corps d'un vieil homme inanimé, une gerbe de sang coulant de sa bouche. Toute cette mise en scène était beaucoup trop louche et ne réconforta en rien la jeune femme.  C'en était trop. Bien que ses yeux étaient presque larmoyants, ses sourcils froncés laissèrent sa rage s'exprimer sur son visage tandis qu'elle se redressa d'un mouvement rapide.

Elle dévisagea un à un les personnes qui se trouvait à proximité d'elle et se fraya violemment un chemin à travers eux en les écartant.

«  C'EST QUOI C'DELIRE ?! … HAYATOOOOO ! MONTRE TOI ET ARRÊTE CETTE MASCARADE ! »

L'espace d'un instant, Reiko crû apercevoir son agresseur.  Des cheveux mi-long, châtin, elle ne chercha pas un moment de plus pour l'identifier qu'elle se rua sur lui et le plaqua contre le mur. Lorsque son regard croisa celui d'Ichiro, visiblement ébahit, elle réalisa qu'il n'était pas l'homme qu'elle recherchait et le relâcha, tournant les talons comme si rien n'était arrivé.

Plus Reiko progressait à travers les personnes qui se trouvait dans la pièce, plus elle réalisa la diversité sociale étrange du groupe. Son regard croisa celui d'un jeune homme à lunettes. Sans même faire preuve de retenue elle lui lança d'un air menaçant.

«  Où-est-il ? Où est cet enfoiré ?! »

Elle s'adressa ensuite à l'ensemble du groupe.

«  Et on est où d'abord ? »

Farouche et méfiante, Reiko resta attentive aux mouvements des personnes autour d'elle comme un animal sauvage flairant le danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokutou Nakoshi
GANTZER
avatar

Messages : 43

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Lun 1 Aoû - 15:39

Finalement, les désirs de Kokutou devinrent réalité, mais pas de la manière dont il l'avait imaginé. Une autre personne fut transférée dans la salle. Et elle était cette fois-ci bien différente des autres personnes présentes ici. Cette fois-ci, elle n'était pas excessivement plus âgée, et elle ne se rangeait pas non plus dans le clan des lycéens. Elle était une jeune adulte, comme lui. Très athlétique, franchement jolie et elle avait une carrure qui lui rappela immédiatement celle de son amie Shiki : Elle était forte et cela se voyait.

Il n'eut pas à attendre très longtemps avant de percevoir immédiatement son caractère. C'était une femme de feu. Et vue la façon dont elle avait hurlé le nom de ce certain "Hayato", il n'osa pas immédiatement s'annoncer auprès d'elle. Son sang ne fit qu'un tour au moment où elle prit à parti le pauvre agent immobilier, dans la confusion. De toute évidence, cet Hayato, qui qu'il soit, devait être responsable de sa mort. Un accident, ou un meurtre peut-être ? Dans tous les cas, elle lui en voulait et elle avait dû comprendre qu'elle n'était pas censée en être sortie indemne.
Il eut peur, un instant, que les choses ne dégénèrent encore et que la jeune fille ne sorte à nouveau son arme. Aussi, il s'avança, dans l'idée d'arranger les choses d'une manière ou d'une autre. C'est alors qu'elle lui lança justement un regard enflammé et menaçant. Elle lui demandait maintenant où était cet homme, et puis finalement où elle se trouvait. Il reconnut encore une fois Shiki en elle. Elle était forte, belle, mais surtout terriblement effrayante.

Il s'approcha doucement, comme s'il s'apprêtait à prendre soin d'un animal blessé. Levant les mains, il éleva doucement la voix.

"S'il vous plait... Mademoiselle, calmez-vous... J'ai conscience que cette situation soit confuse, mais nous sommes tous dans le même cas que vous. Nous ne savons pas ce que nous faisons ici."

Il voulut lui parler de leur mort à tous, mais vu son état, était-il vraiment bon de mentionner une telle chose ? Ne risquait-elle pas de s'énerver encore plus ? Toujours avec tact, il essaya de lui apporter les informations nécessaires.

"Je ne sais pas qui est cet Hayato, nous sommes arrivés ici, dans cette chambre, sans comprendre pourquoi. Je vous en prie, on ne vous veut aucun mal, alors calmez-vous. Nous sommes tous aussi effrayés que vous."

Il fit une pause, le temps de la laisser respirer, sans doute. Puis il s'approcha encore, avec l'air le plus rassurant qu'il puisse avoir.

"Je m'appelle Nakoshi Kokutou. Je suis arrivé comme vous, ici, il n'y a que quelques minutes. Nous sommes tous dans le même cas. Il semblerait que nous ayons tous été victimes d'accidents qui auraient pu nous coûter la vie, mais nous avons été soignés et amenés ici. On ne sait pas encore pourquoi, ni comment, et je comprends qu'être entouré d'étrangers soit déroutant, mais c'est la vérité. Je suis désolé de qui a pu vous arriver, mais vous allez bien maintenant. Vous êtes en vie."

Lui-même peinait à y croire. Ils allaient peut-être tous bien, mais étaient-ils en sécurité ? Le cadavre de Kotaro, derrière-lui, ne pouvait pas le laisser penser. Au moins, Komaeda Kazuka était entravé, mais pour combien de temps ? N'allait-il pas vouloir se venger à son réveil ?
Il fallait au moins qu'il la persuade que les choses allaient bien pour le moment. Conter cette altercation n'allait pas arranger les choses. Elle aurait encore plus peur, elle essaierait de fuir peut-être.

"Nous ne savons rien, mais nous sommes en vie. Désormais, nous attendons des explications, où qu'elles soient. C'est tout ce que je peux vous dire pour le moment. Mais je vous en prie, croyez-moi quand je vous que l'on ne vous veut aucun mal."

Lorsqu'elle serait plus calme, sans doute auraient-ils la possibilité de lui expliquer ce qui s'était passé. Ce ne serait pas rassurant, mais voir un cadavre à côté de soit sans comprendre pourquoi, cela ne pouvait être en aucun cas rassurant. Il valait mieux lui dire cela lorsqu'elle irait mieux et lui expliquer que la menace était entravée, plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Des Monts
GANTZER
avatar

Messages : 68

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Lun 1 Aoû - 18:51

Ange écoutait le beau rouquin tenter de prononcer son prénom à elle avant de se présenter à son tour. Quant à son évocation d'un certain film de 007, elle aurait pu être drôle dans d'autres circonstances, certes. Même si c'était hors sujet, la blonde préférait de loin "jamais plus jamais".

"Enchantée, Hinata. Tu as presque réussi à prononcer mon prénom."

Pendant ce temps, une jeune femme était transférée et le jeune homme courtois l'accueillait, lui expliquant progressivement la situation. Ange continuait donc de converser avec Hinata :

"Pour la deuxième partie de mon prénom, tu devrais imiter le poulpe avec ta bouche. Comme ceci : An-je."

Ce disant, la bouche d'Ange imitait en fait un peu celle de cet ahuri de Fugo quand il avait réclamé un bisou aux lycéennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komaeda Kazuka
GANTZER
avatar

Messages : 94

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Lun 1 Aoû - 22:37

*poste inconscient

Une grande allée centrale bordée de cerisiers s'offrait à Kazuka, plus loin on pouvait apercevoir une place pavée munie d'un bassin artificiel rectangulaire traversé par un pont en bois en son milieu, pour terminer un escalier aux marches blanches et larges permettait d'atteindre la lourde double-porte en bois sculpté du château en bois blanc, l'héritier de l'empire des Komaeda se retourna pour contempler la vue à disposition du domaine de la famille Komaeda.

Situé au sommet d'une colline, le domaine s'étendait sur plusieurs héctares et était divisé en deux parties. La partie intérieure était celle où il se trouvait actuellement et était délimité par  la mur en pierre blanche et en bois des murailles qui encadraient le haut de la colline, un Tori légèrement mis en avant de la grand allée faisait office de portail. La partie extérieure était divisée en deux sous-parties, celle qui permettait d'accueillir les véhicules en tout genre à l'exception des bateaux et se servait comme entrée du domaine, et celle qui composait la majeur partie du domaine Komaeda, un jardin japonais traditionnel gigantesque qui partageait le terrain avec une section plus naturelle qui abritait une forêt naturelle, un chemin de pavés blancs faisait la liaison entre l'entrée principale et le Tori, cette marche forcée pour atteindre la demeure du dragon, imitation du château de Himeji, faisait partie des traditions familiales, une sorte pèlerinage pour la branche familiale et un moyen d'étendre la puissance des Komaeda aux yeux des invités et visiteurs, du Tori on pouvait admirer la vue sur Tokyo, terrain de jeu principal de la famille.


Traditional(Shinsekai Yori)

Lentement il se mit en marche vers l'entrée du château, devant lui un jeune garçon vêtu de noir et au teint pâle avançait également et à un rythme similaire, il était escorté par six hommes, probablement des gardes du corps, une haie d'honneur d'individus tous vêtus de noir et silencieux avait été préparé, sur la place à ses extrémités des majordomes et des servantes, enfin en haut des escaliers devant le palier de la double-porte attendait quelqu'un vêtu d'un magnifique kimono or et noir dont le dragon dorée serpentait à travers les plis, Kazuka reconnut son oncle Komaeda Kotaro, il était impassible comme à son habitude, droit et fier, froid et autoritaire, il ne changeait jamais. Il s'agissait du jour où Kazuka arriva au château détenu par le chef de famille, le jour de la cérémonie funeste de ses défunts parents, assassinés quelques jours plus tôt à ce moment là. Quelques sanglots de lui alors enfants à ce moment là brisaient de temps en temps ce silence général.

A mesure qu'ils avançaient le château se craquelait de plus en plus, lorsqu'il atteignirent la place l'immense demeure s'effondra en son centre qui donna un déchaînement de flammes écarlates d'où jaillit un gigantesque dragon oriental aux écailles dorées et qui se posta en arrière de l'impassible Komaeda Kotaro, à quelques mètres de hauteur, son grand regard rouge fixait l'enfant et Kazuka, l'enfant s'effondrait à genoux en larmes devant les marches, alors que Kazuka silencieux et déterminé commençait lentement à gravir les marches une par une, il soutenait le regard du Dragon, plus il avançait plus ce dernier semblait grandir et englober de son corps ainsi que de sa queue l'espace autour de Kazuka, des gouttes de sang s'abattirent  accompagnées d'un orage dont les éclats semblaient redoubler, son costume immaculé ne le fut plus lorsqu'il atteint la dernière marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Shōyō
GANTZER
avatar

Messages : 40

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Mar 2 Aoû - 0:45

Ange Des Monts a écrit:

"Enchantée, Hinata. Tu as presque réussi à prononcer mon prénom."
"Pour la deuxième partie de mon prénom, tu devrais imiter le poulpe avec ta bouche. Comme ceci : An-je."


Malgré ses essais, Hinata demeura incapable de prononcer efficacement le prénom de sa camarade. Anju, Anujeu, Anjeuh. On efface pas 15 ans de prononciation en quelques secondes, en dépit de toute la bonne volonté qu'untel pouvait y mettre. C'est ainsi que la bouche en cul de poule pour s'entraîner, le rouquin murmurait le prénom, mais était aussi happé par la situation. Une nouvelle arrivée, une furie. Les yeux plissés et les rêves retroussées, il devait avoir l'air fin ainsi...


Pas facile, tout ça. Il essayait de se concentrer sur son devoir, mais la dernière venue, à juste titre, faisait un raffut infernal, les avait même bousculés à son arrivée. Elle semblait paniquée derrière son masque de colère. Aussi, lorsque l'homme à lunettes s'était chargé de le briefer de long en large et sur toute la longueur, Hinata n'avait pas bronché. Les adultes prenaient les devants, et eux, les adolescents, n'avaient rien à dire. De toute façon, ils trouvaient tous stupides ses théories sur des jeux ou la télé-réalité, alors le garçon s'était dit qu'il ferait mieux de se taire. Peut-être à raison. Mais le jeune sportif demeurait persuadé que c'était une éventualité. Il y avait un mort ici. Et malgré le malaise qui s'était instauré, cela semblait tellement banal pour tout le monde... Même pour lui, fut passé un temps. Comme s'ils s'étaient habitués... Comme si rien de tout ça n'était réel. Ou par égoïsme. "Tant que ce n'était pas eux, ça allait". Ce genre de choses. Hinata ne savait vraiment pas. Il trouvait la situation des plus étranges, et plus il y aurait de gens, plus elle deviendrait ingérable et inconfortable. Combien de temps encore avant que le samaritain n'ait la patience de consoler chaque âme paniquée ? S'il le faisait, il serait le plus altruiste des hommes, en soi.

Mais pendant que toutes ces pensées inconscientes fusaient dans la tête rousse du garçon, il finit par reporter temporairement son entraînement linguistique et se tourna vers Ange.

- Waoh, elle est vraiment agitée, la nouvelle. Il a dû se passer quelque chose de terrible, non ? lui avait-il confié par dessus l'épaule en regardant les deux adultes parler entre eux.

Combien encore allaient arriver ? Pourquoi ? Hinata n'était pas claustrophobe, mais il se demandait quand même vraiment combien de personnes cette pièce pouvait contenir, et encore une fois, dans quel but. Et si c'était le purgatoire pour de vrai, comme l'avait mentionné juste avant le vieil homme ? Sans pour autant sombrer dans l'inquiétude et la morosité, la réflexion pouvait se lire sur le visage du rouquin. Il ne voulait pas inquiéter sa camarade, et s'était inconsciemment rapprochée d'elle dans la mêlée. Quelque part, c'était une véritable chance d'avoir une "tête connue" dans cet imbroglio sans nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GANTZ
Maître du Jeu
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Mar 2 Aoû - 1:16

Une nouvelle arrivée, de nouveaux problèmes. Voilà tout ce que ça signifiait. Toujours plus de questions, et de moins en moins de réponses.

Un timing des plus mauvais qui avait fait en sorte que la dernière transférée était arrivée au moment où ils se décidaient dans un effort commun à déplacer le corps de Komaeda Kotaro dans la cuisine. Après l'explosion émotionnelle de la jeune femme au caractère bien trempé, le corps sans vie gisait à nouveau dans le chemin, laissé à l'abandon dès que la fille avait sauté à la gorge d'un Ichiro complètement désemparé. Le pauvre avait dû louper un battement de coeur.

C'est les mains sur les genoux et bien penché en avant que, le souffle court, l'employé immobilier reprenait ses moyens après ce petit coup de frayeur.

- Putain... aah... la vache... y sont tous tarés... chier... c'est pas possible... avait-il murmuré derrière sa tignasse.

Pendant ce temps, Matsumoto observait sans mot-dire la scène, particulièrement le jeune homme au thé et sa diplomatie. Pour autant, deux autres personnages étaient loin d'être impressionnés. En effet, les deux lycéens avaient derechef échangé un regard qui en disait long sur le fond de leur pensée. Une jolie fille de son âge se présentait, et voilà que le chevalier servant accourait. Tout à coup, ce type à lunettes s'était transformé en véritable moulin à paroles dans l'espoir de canaliser la mademoiselle, comme il l'avait si bien appelé.

- Encore une cinglée... avait chuchoté le grand blond à l'oreille de son ami, n'ayant qu'à se pencher légèrement de côté pour lui faire la confidence. Ce à quoi celui-ci avait répondu banalement.
- Saupoudré d'amour gloire et beauté, je te dis... avait renchérit l'otaku les bras croisés, un regard sourcil levé vers le "couple" de crevettes lycéennes que formaient les deux marginaux, le blond et la rousse.

Loin de la jalousie, les deux ados étaient surtout bien embêtés par leur situation. Comme tout le monde, cela va sans dire, mais ils se sentaient un peu dans un cirque. C'était comme si l'instinct masculin reprenait ses droits et que, inconsciemment ou non, les mâles se sentaient l'obligation de gonfler les muscles pour protéger ou rassurer. Pour certaines personnes comme Kawahama ou Haruko, cela n'était pas un problème. Du moins, encore aurait-il fallu qu'ils soient témoins des événements. Encore en état de choc, comme une pauvre âme se rendant compte qu'elle était saoule et la tête lui tournant, la jeune athlète n'avait pas bougé d'un poil accroupie au fond de la pièce. Quant à la tête énorme de Kawahama, ce dernier s'était vite réfugié de nouveau derrière la sphère en entendant la femme qui venait d'arriver hurler comme une dératée. Hayato ou pas Hayato, Kawahama ne voulait rien y savoir et préférait se terrer à l'abris, là-bas.

Tandis que Mr.Thé calmait le jeu, Naoya et Ikuto décidèrent de se diriger sans se presser vers Kazuka. Amusés, ils le regardaient de haut, là, allongé à plat ventre. Quelle farce. D'un commun accord, ils décidèrent de dégager le passage et de le coller contre le mur de droite face à la baie vitrée, ce même mur vers lequel le promoteur avait tenté de se réfugier avant  même de se faire prendre à revers par la faible populace. Les deux lycéens le déposèrent là, parallèlement au mur, bloquant la porte qui était, de toute façon, verrouillée de base apparemment. Cet enfoiré pesait son poids, mine de rien. Une fois fait, les deux amis se décalèrent proches du couloir au cas où le requin se réveillait en furie et, saucissonné comme un rôti, décidait de leur mâchouiller les chevilles en leur vendant un appartement miteux. Qui sait...

21h45.
Rien ne se passait.

La majorité des regards étaient tournés vers Kokutou et Reiko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gantzreborn.forumactif.com
Harukawa Reiko
GANTZER
avatar

Messages : 56

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Mer 3 Aoû - 15:11

Le binoclard qu'elle avait auparavant interpellé s'approcha d'elle les mains levées, comme pour montrer qu'il ne représentait aucun danger. Reiko, bien que méfiante, lui laissa le bénéfice du doute. C'est elle qui lui avait sommé de répondre à sa question après tout, il fallait donc bien qu'elle le laisse répondre à sa question. Mais effectivement, la population autour d'elle était trop hétéroclyte. Le danger était moins fort que si elle s'était retrouvé autour de balèzes en costards, ou de Yakuzas au regard menaçant. Il y avait de tout, des vieux, des gosses … Rien qui ne présageait un danger direct réel. Rien ou presque. Le cadavre qui gisait non loin ne laissa guère Reiko tranquille.

"S'il vous plait... Mademoiselle, calmez-vous... J'ai conscience que cette situation soit confuse, mais nous sommes tous dans le même cas que vous. Nous ne savons pas ce que nous faisons ici."

Ils ne savaient pas ? Cela voudrait donc dire qu'ils soient arrivés de la même manière qu'elle ? S'agissait-il d'une expérience sociale ? … Très peu probable dans la mesure où ses derniers instants n'étaient gère plaisant. Ses derniers moments avec Hayato étaient beaucoup trop réels pour qu'il s'agisse d'une mise en scène. Il n'était pas nécessaire d'être un fin limier pour se douter que quelque chose de louche se tramait.

"Je ne sais pas qui est cet Hayato, nous sommes arrivés ici, dans cette chambre, sans comprendre pourquoi. Je vous en prie, on ne vous veut aucun mal, alors calmez-vous. Nous sommes tous aussi effrayés que vous."

Encore un peu méfiante et pour cause, Reiko lança d'un ton sarcastique à son égard tout en hochant la tête en direction du macchabée.

«  Et lui … Vous ne lui vouliez aucun mal ? »

Elle fit un tour d'horizon et remarqua un homme ligoté dans un coin de la pièce. Ne lui laissant à peine le temps de répondre qu'elle ajouta.

«  C'est le responsable, lui ? »

Son regard inquisiteur pouvait intimider, mais en vérité elle était de plus en plus convaincue de l'inoffensivité de la majorité du groupe. Et il ne fallut pas plus de temps pour qu'elle en apprenne davantage.


"Je m'appelle Nakoshi Kokutou. Je suis arrivé comme vous, ici, il n'y a que quelques minutes. Nous sommes tous dans le même cas. Il semblerait que nous ayons tous été victimes d'accidents qui auraient pu nous coûter la vie, mais nous avons été soignés et amenés ici. On ne sait pas encore pourquoi, ni comment, et je comprends qu'être entouré d'étrangers soit déroutant, mais c'est la vérité. Je suis désolé de qui a pu vous arriver, mais vous allez bien maintenant. Vous êtes en vie."



D'après lui, tout le monde avait été victime d'accidents qui auraient pu leur coûter la vie et ils auraient été soignés. Cela ne semblait pas probable dans son cas. Non seulement il ne s'agissait pas d'un accident et puis elle était seule avec Hayato et un sociopathe comme lui n'avait aucune raison de retarder ce qu'il semblait attendre depuis deux ans.

«  Un accident ? Non je ne crois pas … Je ne crois pas que l'on puisse appeler ce qui m'est arrivé avant de venir ici un accident … Et je ne pense pas qu'il soit probable d'en réchapper «  en vie » »

Son ton grave et cynique s'acheva en un rictus agaçé. Reiko jaugea un peu plus plus les visages autours d'elle. Ils semblaient effectivement pas plus renseignés qu'elle. En ce qui concernait le lieu dans lequel ils se trouvaient, un détail attira son attention. Un détail, mais des moindres. A vrai dire, il était difficile de rater l'énorme boule noire qui se trouvait au milieu de l'appartement, mais elle bien trop occupée par le nombre de danger potentiels se trouvant à ses côtés. Elle se rapprocha alors de l'objet insolite et s'accroupit pour l'inspecter.

«  Et ça ? C'est quoi ?  »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokutou Nakoshi
GANTZER
avatar

Messages : 43

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Jeu 4 Aoû - 7:10

Au final, la tentative de calmer le demoiselle fut fructueuse. Petit à petit, Kokutou abandonna sa posture défensive pour se tenir simplement droit. Alors qu'elle paraissait paniquée de ce qui lui arrivait tout à l'heure, elle fit étonnamment usage du sarcasme en désignant le corps de Kotaro Komaeda, demandant si le groupe ne lui avait voulu aucun mal. Le jeune homme déglutit, mais elle comprit bien vite d'elle-même en voyant l'autre homme attaché, plus loin.

"C'est exactement cela, confirma Nakoshi. C'est bien lui, le responsable."

La demoiselle lui répondit alors que ce qui lui était arrivé n'était pas un accident, qu'il n'était pas possible d'en réchapper vivant. Alors clairement, le nom de ce Hayato devait bel et bien désigner le responsable de sa mort. Et si ce n'était pas un accident, c'était un meurtre. Ne sachant que dire, il resta silencieux quelques secondes avant de lui accorder un timide et penaud "Je suis désolé".

Quant à la sphère, puisqu'elle était au centre de la pièce, il ne voyait pas vraiment quoi dire de plus à son sujet. C'était elle qui les amenait ici, c'était certain, mais pour le reste... Il lui semblait improbable que cette sphère seule ne serve pas à autre chose. Lui qui attendait depuis le début l'arrivée de quelqu'un, et qui imaginait que cette personne viendrait grâce à l'une des portes présentes ici, il commença à se demander si au contraire, la personne qui viendrait leur expliquer toutes les choses n'apparaîtrait pas grâce au rayon.

"Je sais que c'est difficile à croire, mais c'est cette sphère qui a l'air de nous amener tous ici. C'est... un "rayon", on apparaît comme..."

Il réalisa que ses paroles ne seraient pas vraiment dignes de confiance tant que cette personne ne voyait pas de nouvel arrivant. "Un rayon qui fait apparaître des personnes tranche par tranche, comme un scanner..." Certes, la situation était suffisamment incroyable comme cela, mais après tout, qui pouvait accorder une telle crédulité à des propos tout simplement fantastiques ?

"On apparaît grâce à cette sphère, voilà. C'est tout ce qu'on sait."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GANTZ
Maître du Jeu
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Jeu 4 Aoû - 15:33

Vous parlez de cette sphère, et elle vous donne réponse.


Gantz - A New Morning Has Come

Telle une enceinte aux décibels bien trop élevés, elle émet soudainement une musique dans la pièce. Le son vous surprend d'abord, mais lorsque vous entendez enfin les paroles de cette chanson, vous ressentez tous sans exception un profond malaise s'instaurer en vous.

Cette chanson aux airs patriotiques, enjouée, à la sonorité un peu vieille, émane de la fameuse sphère, on ne sait trop comment vu son absence d'orifices et sa perfection apparente. Elle capte toute votre attention, et se démarque d'autant plus en raison de votre situation commune et de votre environnement. Le son est si fort que même Komaeda Kazuka émerge faiblement de ses limbes, tout engourdi, incapable de bouger dans son coin. Il ne peut qu'entendre la musique comme lointaine à ses oreilles et percevoir des ombres et silhouettes à sa gauche.

Alors que cette lugubre musique joue, les personnes présentes échangent des regards inquiets et reportent leur attention sur leur messager. De tous, Matsumoto semble de loin le plus troublé, presque larmoyant mais se contenant par pudeur.

- Cette musique... impossible... nous l'entendions enfants lors des exercices physiques en classe au lycée.

En effet, cette musique des années 40, bien que revisitée, est bien connue d'une certaine génération. Seul ceux avec une excellente culture comme Kokutou et Kazuka peuvent l'identifier, tandis que tout le reste se retrouve pantois par rapport à cette curiosité sonore.

- C'est quoi ce délire...

Les deux adolescents s'étaient rapprochés de la boule noire en fronçant les sourcils.

- Le cirque continue, hein. Le jeu ne fait que commencer.
- P'tain, cette musique me gonfle déjà...

Haruko quant à elle était désormais sur le cul à cause de la frayeur qu'elle avait eu en entendant le début de la musique faire irruption de nulle part sans prévenir. Elle observait sans comprendre cette grosse sphère. Toute colère, et surtout apeurée, elle se releva.

- Ça... ça suffit maintenant !! Sortez !! Ce n'est plus drôle !!

Les poings serrés, la jeune athlète tapa du plat du pied dans la sphère qui ne bougea pas d'un poil. Elle s'adressait visiblement à d'éventuels spectateurs qui riaient bien au calme derrière les baies vitrées qui n'étaient que des vitres teintées. Dans sa tête. L'employé immobilier se joignit à la complainte, visiblement excédé lui aussi.

- Ouais !! La plaisanterie a assez durée !! Faites chier !!

Ils avaient beau regarder dans tous les coins, aucune porte ne s'ouvrait, rien ne trahissait la présence d'une caméra... Seul cet orbe suspect qui trônait là faisait office d'indice.

- C'est inutile. Si c'est vraiment un jeu... vu les moyens employés, on a affaire à des personnes d'influence, des enflures de riches qui ont mis ça en place... et vont pas arrêter. Ils doivent bien se marrer à l'instant... déclara l'otaku en les regardant sans ciller.
- J'vais les défoncer... enragea Naoya visiblement les nerfs à vif.

Mais lorsque les choeurs se changèrent en voix d'enfants, la chanson prit un nouveau tournant plus glauque. Kawahama s'accroupit derrière la boule en se couvrant les oreilles.

- Aaah... peur... j... j'ai peur... se murmurait-il terrorisé et le front en sueurs.

Et sous les paroles candides des bambins, le regard livide de Komaeda Kotaro fixait le plafond, étendu là entre la cuisine et la pièce principale. Une vue des plus sordides pour les habitants passagers de cette agréable pièce pleine de joie et d'espoir.

Un nouveau jour est arrivé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gantzreborn.forumactif.com
Komaeda Kazuka
GANTZER
avatar

Messages : 94

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Ven 5 Aoû - 9:08

Aussitôt que la chanson patriotique s'immisça dans le songe, ce dernier disparu dans un éclat de brume aux couleurs multiples bien que clairement dominé par la couleur du sang.

Le son était fort, la chanson ancienne, à mesure que les paroles s'intensifiaient et que Kazuka commençait à entrouvrir les yeux dans une vision complètement embrouillée il commençait à comprendre les paroles et à se souvenir de son origine, RAJIO Taisou no Uta un chant patriotique de 1942 utilisé par l'empire japonais et que l'héritier de l'empire Komaeda avait appris à l'âge de neuf ans.
A ce moment là, sa lourde éducation sous l'autorité de son oncle Komaeda Kotaro était à ses débuts. Son oncle lui disait qu'avec un bel emballage, un pays ou une entreprise pouvait faire ce qu'elle voulait.

Tout était que silhouettes floues et brouillard autour de lui, il était comme dans du coton, il sentait la dureté du sol sous ses joues, ses yeux s'ouvraient de manière aléatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokutou Nakoshi
GANTZER
avatar

Messages : 43

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Ven 5 Aoû - 10:12

Au moment même où Kokutou finit sa phrase, décrivant tout ce qu'ils connaissaient de la sphère, cette dernière se mit à émettre une chanson. Elle lui rappelait quelque chose, mais impossible de mettre un nom dessus. Un chanson patriotique, d'une autre génération. C'est le vieil homme qui lui donna alors une réponse partielle, expliquant à tous qu'il l'entendait lors d'exercices physiques, enfant. Clairement d'un autre temps.

"Et bien... Ça, c'est nouveau."

Elle paraissait enjouée, mais pour autant, il y avait quelque chose d'effrayant dans cette chanson. Pas le fait qu'elle soit d'une autre époque... Quelque chose que Kokutou ne pouvait pas identifier. En tout cas les voix d'enfants amplifiaient le malaise que cette sphère avait créé jusqu'ici. Et toutes les personnes présentes commencèrent à s'énerver.
Un exercice...

"Cette chanson... Elle était utilisée pour les exercices, il y a longtemps. Je ne crois pas qu'on l'utilise encore aujourd'hui mais... Peut-être qu'on attend de nous que l'on fasse des exercices ? Une série d'épreuves physiques ?"

Mais à réfléchir, ce serait absurde. Des épreuves physiques qui auraient coûté la vie à un homme ? C'était improbable, et particulièrement morbide. Ils n'allaient tout de même pas commencer à monter sur des steps et monter et descendre des marches en face d'un cadavre ?
Il y avait autre chose.
Doucement, de plus en plus effrayé par cette sphère, il s'en approcha tout de même. Il y mit ses mains afin de créer une zone d'ombre à partir de laquelle il y colla ses yeux. Pouvait-il éventuellement voir quelque chose dans cette sphère ? Un mécanisme, des lumières, une focale ? Il s'y reprit à plusieurs fois mais rien à faire, il ne pouvait rien voir. Toujours la tête collée dessus, il changea d'angle toutes les dix secondes pour essayer de mieux percevoir l'intérieur de l'objet.

"Ah...?" dit-il pensant voir quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Des Monts
GANTZER
avatar

Messages : 68

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Ven 5 Aoû - 15:16

Les efforts d'Hinata pour prononcer le prénom d'Ange étaient sincères et même plutôt efficaces sur la dernière tentative.

"An-jeuh, ce n'est pas mal du tout. La nouvelle est mécontente, oui."

Murmurait-elle à l'oreille du lycéen tout en observant les deux grands. La demoiselle savait déjà que personne ici ne pouvait expliquer ce qu'ils faisaient tous en ce lieu qui devint encore plus énigmatique lorsqu'une musique inconnue se fit entendre. La petite française ne voyait vraiment pas du tout de quoi il s'agissait mais cet air semblait mettre pas mal des autres personnes ici présentes dans tous leurs états. Le vieux monsieur savait de quoi il s'agissait en tout cas. C'était quand même bizarre tout ça.

La blonde restait pour sa part près d'Hinata à observer les réactions des uns et des autres. Pour elle, cette musique était peut-être le signal sonore d'une nouvelle étape dans leur aventure fantastique. En tout cas, Ange ne voyait pas d'autre raison pour "frapper l'imagination" d'une assistance presque totalement japonaise.

"Courage, que personne ne perde ... la boule."

Dit la jeune femme avec un sourire quelque peu embarrassé en se frottant l'arrière du crâne avec sa main, certaine que ses paroles ne feraient sourire personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Shōyō
GANTZER
avatar

Messages : 40

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Ven 5 Aoû - 17:11

Pendant que l'homme aux lunettes tentait de canaliser la nouvelle, les autres occupants étaient laissés à leurs inquiétudes. Pour Hinata qui regardait silencieusement le couple d'adultes interagir, la situation ne semblait pas avoir changée pour autant. Elle ne le fit vraiment que lorsqu'une musique le fit sursauter, émanant de la grosse sphère. Un nouvel élément, une nouvelle étape ? Tandis que chacun s'exprimait sur ses ressentis, le rouquin demeurait muet. Cette chanson, il pensait l'avoir entendue. Pas du tout la même, à vrai dire, mais une mélodie similaire. Une impression ou un vague souvenir ? En cours de sports, très jeune. Il n'était pas sûr. Ça y ressemblait vaguement, l'air.

Kokutou Nakoshi a écrit:

"Cette chanson... Elle était utilisée pour les exercices, il y a longtemps. Je ne crois pas qu'on l'utilise encore aujourd'hui mais... Peut-être qu'on attend de nous que l'on fasse des exercices ? Une série d'épreuves physiques ?"


- Des exercices ?? On va peut-être faire du volley ! exulta tout à coup Hinata tout excité malgré lui.

Il n'avait pas pu s'empêcher de s'exclamer cela. Enfin, ça aurait été peu probable, mais on peut toujours rêver. Après tout, le Dieu et commanditaire de ces lieux semblait être une grosse balle... mais plutôt de bowling, et sans trous. Hinata quant à lui, bien que mal à l'aise, était sans soucis. Insouciant et insoucieux.

Ange Des Monts a écrit:

"Courage, que personne ne perde ... la boule."


Aussi, quand Anjeuh s'exprima, il réfléchit. Puis il comprit enfin le jeu de mot. Alors, il claqua son poing dans la paume de sa main avec une mine qui trahissait sa découverte. Sans doute pour tenter vainement de détendre l'atmosphère, le jeune adolescent y ajouta son grain de sel avec un sourire complice à la blondinette.

- Oooh, je vois ! Héhé. Oui ! Euhm... Cette musique fout les boules !

Bon, c'était clairement moins recherché que la boutade de sa camarade, mais compte tenu des circonstances, il était persuadé qu'on ne lui en tiendrait pas rigueur. De toute façon, les adultes ne faisaient pas vraiment attention à ce qu'ils considéraient comme des "enfants". Peut-être à juste titre, peut-être pas. Le concernant, Hinata considérait étrangement la boule sombre et commença à s'interroger intérieurement. Pourquoi cette musique ? Il n'y avait aucune réponse convaincante qui lui venait en tête, à part celle qu'il avait déjà énoncée et qui ne semblait pas faire l'unanimité.
Un jeu. Mais alors... quel type de jeu ?

Un jeu... d'équipe ?

À cette pensée improbable, une lueur d'excitation naquit dans les yeux de feu du rouquin, et malgré lui, malgré les frissons qui lui parcouraient l'échine, un sourire esquissa le bord de ses lèvres. Oooh, c'était étrangement intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harukawa Reiko
GANTZER
avatar

Messages : 56

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Sam 6 Aoû - 20:18

Après que le jeune homme à lunettes confirma ses déductions, il ajouta quelques éléments nouveau quant à cet objet insolité qu'était cette sphère. D'après lui, c'était elle qui semblait les «  amener tous ici » au moyen d'un rayon. Reiko était du genre sceptique à ne croire que ce qu'elle voyait, mais personne dans la salle ne semblait contredire les informations données par le binoclard.

La sphère qui jusque là était le centre de conversation des deux jeunes gens, attira ( de nouveau ? ) l'attention du reste de l'assemblée au moyen d'une joyeuse mélodie.L'air de celle-ci ne lui était pas inconnue, mais cela ne suffisait pas pour qu'elle sache de quelle musique il s'agissait.  Mais il ne lui fallu tpas plus longtemps pour en apprendre davantage grâce à l'aîné du groupe, qui affirma qu'il s'agissait d'une chanson qui était jouée pour les exercices physiques lorsqu'il était au lycée. Cela devait donc dater. Cette mélodie guillerette installa un certain malaise et compte tenu des circonstances pour le moins inhabituelles, ce n'était guère surprenant. La jeune femme en déduit que c'était quelque chose d'inédit et qu'elle découvrait cette effet musical en même temps que tout le monde. La tension était de plus en plus palpable, certains s'agitaient, d'autres semblaient terrorisés. Reiko elle, avait retrouvé son sang froid ordinaire, même si comme tout le monde, elle n'était pas rassurée de ce qui semblait un élément nouveau pour tout le monde.

Quoi qu'il en soit, cette sphère semblait être la seule chose qui pouvait leur donner les informations nécessaires pour comprendre la raison de leur présence ici. Tout comme le binoclard, elle continua d'inspecter l'étrange boule noire silencieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GANTZ
Maître du Jeu
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Dim 7 Aoû - 1:58


BLEACH OST - Shiro Sagisu - BL_13 (Soul Society)

Une fois la musique terminée, un silence pesant s'installa. Plusieurs longues secondes. Les esprits échauffés s'attendaient à tout. La fin de la farce, principalement. Ce qui n'arriva pas.


Au devant de la Sphère, en gros caractères, apparurent soudain des lettres les unes après les autres, de tailles différentes, grésillantes, finissant par former des phrases, vous laissant lire les mots au compte goutte.

- C'est quoi encore ce délire... marmonna l'agent immobilier alors que ses yeux suivaient les kanjis un à un.

Tandis que le texte digital se matérialisait pour former un paragraphe, tous se rapprochaient pour faire face à l'étrange messager, excepté Kawahama toujours prostré derrière la boule, et Haruko positionnée de côté dévisageant avec inquiétude les expressions incrédules des autres personnes.

- Qu... qu'est-ce qui se passe encore... bredouilla la jeune athlète.

Enfin, le texte fut complet à la vue de tous, grésillant parfois, comme soumis à quelques interférences et bugs. Un texte digital qui vous accueille d'une manière des plus bizarres.


- Qu... qu'est-ce que cela veut dire ? s'inquiéta Matsumoto à la lecture de ces mots.

Ils étaient donc bel et bien prisonniers, et condamnés à participer à une sorte d'épreuve pour le plaisir de quelqu'un dont ils ignoraient tout. Que déduire d'autre par rapport à ces propos prétentieux et immatures tout en se permettant d'être autoritaires ? Cela ressemblait vraiment à des règles et instructions. Quant aux deux lycéens, si Naoya était déjà en train de fulminer vu sa tronche, Ikuto lui esquissait un sourire dédaigneux et suffisant, dirigé à l'attention de leurs spectateurs éventuels.

- Enfoirés... J'en étais sûr. C'est un jeu morbide. On doit tous être des déchets de la société à leurs yeux. On parie qu'ils vont nous donner des trucs louches à faire et nous punir si on accepte pas ?
- AH ?! VOUS VOUS PRENEZ POUR QUI BANDE DE MERDES ?! SORTEZ DE VOS PLANQUES UN P'TIT PEU QU'ON S'AMUSE POUR DE VRAI !!! explosa soudain le grand blond en se tournant frénétiquement vers les coins de la pièce et les baies vitrées.
- Inutile. répliqua simplement son ami les mains dans les poches. C'est exactement comme ces mangas d'anticipation et conspirationnistes. Et voilà. On y est. Judge, BTOOOM! et j'en passe...
- Et quoi ?! Y'a rien qu'on puisse faire ?!
- Tu vois une issue, toi... ?
Naoya émit un grognement en réponse et se tourna vers les issues. Il partit réessayer frénétiquement sans succès.

Il était certain et indiscutable à présent que cette farce, peu importe par quel moyen ou miracle technologique, était en fait un plan méticuleux mis en place rien que pour eux. Des moyens incroyables mis en oeuvre pour les piéger. Et la probabilité d'un jeu bon enfant qui se finit bien, quoique persistante dans l'esprit de chacun par optimisme involontaire, s'évaporait peu à peu pour une réalité plus dure et des hypothèses plus crues.

- "Votre vie c'est la mienne maintenant"... ? Tss... te fous pas d'moi... faites pas chier... continua de marmonner Ichiro décidément de plus en plus ennuyé par la situation.

De quel droit, et qui avait orchestré cette mascarade ? Cela n'avait aucun sens. Avaient-ils tous un lien inconnu qui les unissait à un grand psychopathe très riche et organisé ? Étaient-ils juste des éléments dispensables de la société qui pouvaient disparaître sans que cela n'inquiète réellement trop de monde ? Qui... juste qui étaient-ils, à présent ? Aux yeux des commanditaires de cette gigantesque prank, sûrement que des pions. Et leur seul intermédiaire était cette Sphère. Tous les individus ici présents étaient impuissants, soumis à leurs réflexions, inquiétudes, incertitudes, interrogations, gravitant autour de cet objet mystique.


Dernière édition par GANTZ le Lun 8 Aoû - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gantzreborn.forumactif.com
Kokutou Nakoshi
GANTZER
avatar

Messages : 43

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Dim 7 Aoû - 12:19

Ce que Kokutou pensait percevoir à l'intérieur de la sphère n'était rien d'autre qu'un message qui avait commencé à s'afficher sur le devant de celle-ci. Il sursauta un instant, puisqu'il avait son visage collé à l'objet, et se recula pour mieux voir ce qui venait se dévoiler devant eux.
Un message étrange, comment pouvait-on parler aussi simplement des vies des autres de la sorte et y associer une notion de "jeu". Ils allaient s'amuser ? S'amuser alors qu'ils s'étaient tous vus mourir ? C'était complètement absurde.
Et puis...

"Ils ont même rajouté un smiley..."

Un détail, mais cela montrait bel et bien à quel point les protagonistes derrière cette sphère n'accordaient que trop peu d'importance à ce qu'avaient pu vivre les occupants de la chambre. Ils savaient qu'ils étaient morts et ils jouer avec ça. D'une certaine manière, cela concordait avec la musique étrange qui était émise plus tôt. Il s'agirait d'épreuves, sans aucun doute, et pour ces hommes-là, ce serait un jeu.
Mais cela allait prendre une tournure dangereuse, Nakoshi en était certain. Et plus le temps passait, moins il sentait que des personnes viendraient leur rendre visite. Même si cela était supposé arriver, s'ils avaient bien une vue sur ce qu'ils faisaient tous dans la chambre, ils craindraient certainement pour leurs vies en voyant que l'un des occupants avait tué un de ses "compères" et que la majorité d'entre eux étaient en colère.

"Ce n'est pas un jeu pour nous, mais c'en sera un pour eux."
fit Nakoshi pour lui-même.

Au moins, il était à peu près clair qu'ils n'allaient pas recevoir la visite d'autres personnes ici. Ils étaient probablement au "complet", si l'on excluait la présence du vieil agent immobilier, gisant au milieu d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Des Monts
GANTZER
avatar

Messages : 68

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Lun 8 Aoû - 7:50

Ange sourit en entendant le trait d'humour d'Hinata, déplacé puisqu'il n'y avait qu'une boule dans la chambre mais c'est l'intention qui compte. Elle ne rigolait pas ni n'ajoutait quelque chose dans le genre "La sphère noire a le boule à zéro" pour au moins deux raisons. D'abord, ce n'était pas le moment pour vraiment perdurer dans l'humour. Ensuite, la petite française devait éviter de devenir "le pote" du volleyeur". Pas de "friendzone" avec lui, la lycéenne le pressentait d'instinct même si elle ne comprenait pas encore vraiment ses sentiments pour le beau gosse. Là encore, ça n'était pas le moment.

*Comme dirait un certain contrebandier, v'la aut' chose*

Pensa-t-elle lorsque des mots apparurent sur la sphère noire. Hé, mais ça avait été une hypothèse émise par le jeune homme courtois ! Bien vu, en l'occurrence !

"Qui que ce soit, ça essaie de communiquer avec nous."

Un joli smiley en tout cas mais Ange ne le disait pas à voix haute. Après tout, l'un des transférés était mort et qui que ce soit qui tentait de communiquer avec eux, ça n'en avait rien à faire. Si ça pouvait leur dire ce que ça attendait d'eux "sans tourner autour du pot".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Shōyō
GANTZER
avatar

Messages : 40

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Lun 8 Aoû - 12:53

Après cette musique des plus rassurantes, un texte du même ton s'affichait désormais au devant la boule. Et au vu des commentaires des autres personnes dans la chambre, Hinata avait l'impression d'avoir finalement vu juste. Ce qui était assez rare pour être souligné, le garçon ne brillant pas d'habitude pour ses qualités de déduction. Mais ce "jeu" semblait vraiment en inquiéter plus d'un. Sans aller jusque dire que le rouquin ne comprenait pas les réactions de chacun, il ne voyait pour le moment aucune raison de s'inquiéter autant. Pas à ce niveau, en tout cas. Le corps sans vie du vieil homme et la présence de son meurtrier dans cette pièce étaient pour lui des sources d'inquiétude bien plus vives, songeait-il en regardant respectivement les deux sujets. Il reporta ses yeux ambrés sur le texte désormais complet affiché sur la sphère noire.

- Waw, ça écrit encore moins bien que moi... dit-il en faisant la moue.

C'est vrai qu'il n'avait pas la plus belle écriture manuscrite, mais celle affichée ici était de loin pire. Sans parler du petit smiley à la fin. C'était comme si un étranger essayait d'utiliser un smartphone japonais, en fait. Mais au delà de ce détail, le fond par rapport à la forme semblait être ce qui faisait s'insurger ou s'inquiéter tout le monde. Pour Hinata, il lisait ces propos digitaux comme des règles d'un jeu. S'il n'avait jamais lu les mangas dont parlait l'autre lycéen visiblement le plus réfléchi du duo, il comprenait vaguement ce qu'il essayait de dépeindre comme tableau. Si en effet la perspective était effrayante, il n'y avait cependant pas de quoi s'inquiéter dans l'immédiat. C'était surtout qu'il avait beau retourner la question dans tous les sens, Hinata ne parvenait à rien dans sa tête. Comment, qui, pourquoi, quel lien... Au moins il était confirmé que le volleyeur ne serait jamais un dangereux psychopathe capable d'établir des plans machiavéliques. Il était blanc comme neige, ou roux comme feuille d'Automne.

- Donc c'est bien un jeu !?

L'idée d'un jeu d'équipe l'enivrait à nouveau. Malheureusement, l'engouement était systématiquement contrebalancé par la présence du cadavre. Hinata ne parvenait pas vraiment à l'ignorer dans les circonstances actuelles. Et ceux qui organisaient tout ça semblaient également s'en foutre royalement. C'était sans doute la donnée la plus dérangeante de cette équation. Et le rouquin était nul en maths, alors ça commençait à lui donner des maux de crâne. Quoiqu'il en soit, on pouvait voir via ses coups d'oeil rapide vers le corps que le garçon était inquiet uniquement par rapport à ça plutôt qu'au reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GANTZ
Maître du Jeu
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Mar 9 Aoû - 14:21


Kaiji Season 2 Prologue


Jeu ou pas jeu, telle est donc la question.
Alors que les interrogations fusent dans la tête de chacun, la Sphère en amène de nouvelles. Le texte s'efface de la même manière hachée qu'il est apparu, et laisse place à un autre.


À la lecture de ces mots, le sang de tout le monde ne fit qu'un tour. Soudain, la probabilité que la boule vous demande de vous entre-tuer semble devenir une réalité. Une réalité des plus horribles et effrayantes qui laisse les protagonistes de la chambre sans voix face à cette "demande".
Qui... allaient-ils devoir tuer ?

- Alors ça commence... murmura Ikuto.

L'air sembla tout à coup se raréfier, l'atmosphère devint invivable, la tension palpable. Les regards que s'échangeaient les gens étaient ceux de l'inquiétude et du désarroi. La terreur de voir son propre portrait s'afficher devenait une autre réalité pour tout un chacun. Et si vous étiez la cible ? Et si vous étiez à deux doigts de finir comme Komaeda Kotaro étendu à peine quelques mètres plus loin de vous tous dont vous vous fichez éperdument ? Vos battements de coeur sont lourds et pesants.

- Fait chier fait chier fait chier... répétait en boucle Ichiro à voix basse.

Dans quelques instants, la situation allait devenir incontrôlable. Si votre tortionnaire vous demandait de tuer - car il n'y avait aucun équivoque possible quant au terme employé, la petite blondinette ? Le vieil homme ? La jeune athlète ? Le rouquin ? Qui se révélerait derrière tout ces masques ? Qui pourrait être considéré comme de confiance ? Qui était le plus dangereux ? Instinctivement, les regards se portaient sur trois personnes.

L'homme à lunettes, qui avait ramassé l'arme du défunt. Le plus dangereux actuellement car armé.
L'étrangère bizarre et son pistolet tranquillisant capable de mettre à terre n'importe qui avec si on lui en laissait l'occasion. À ne pas négliger.
Et enfin, le requin. Qui était pour l'instant inoffensif. Mais il était clair dans l'esprit de chacun que si, pour s'en sortir, il devait tuer n'importe lequel d'entre eux, il serait le premier à le faire sans une once d'hésitation ni remords.

Alors que les gens reculaient instinctivement les uns des autres exceptés certains "couples" comme les deux lycéens qui savaient pouvoir se lier contre la majorité en cas de besoin, le texte sur la Sphère grésillait par intermittence.

- Parler de tuer quelqu'un sur un ton aussi désinvolte, c'est impardonnable ! Vous devriez avoir honte !

C'était la voix de Matsumoto qui avait résonné dans la salle, et qui s'adressait lui aussi aux responsables imaginaires de cette mascarade. En effet, comme le message précédent, le texte inscrit semblait se moquer des conséquences, un jeu d'enfant, insouciant, qui contrastait cruellement avec la gravité des propos employés.

- Hein ?! Quoi ?! Tuer quelqu'un ?!

Haruko qui n'avait toujours pas osée se rapprocher le fit alors, comme réveillée par les mots du soixantenaire. C'est paniquée qu'elle découvrit à son tour le texte verdâtre, et étouffa sa surprise entre ses mains jointes. Alors toutes les théories folles, les suggestions bizarres des lycéens, étaient fondées.

- Impossible...

Mais tout à coup, le texte disparut. Le coeur de chacun loupa un battement, car cela ne pouvait désigner qu'une chose. Un autre texte, un nom, voire un portrait. Ils allaient découvrir leur sort et leur devoir.
Sans doute l'attente la plus longue de vos courtes vies...
Vite, vite...

Et enfin, l'inattendu se révéla.


Un portrait.
Un flot de réactions éclata alors.
L'étonnement, la surprise, l'incompréhension. Tout le monde se rapprocha - excepté Kawahama toujours prostré dans son coin, afin de mieux voir le texte, leur fameuse cible à abattre, et surtout l'image pixelisée qui grésillait à l'écran.

...

- "Alien Tweeter" ?! C'est une blague ?! s'interrogea l'otaku penché en avant, mains sur les genoux.
- Aaah ?! C'quoi c'poulet mutant d'merde ?!!! fut la réflexion attendue par son grand ami blond.
- Mais... mais qu'est-ce que ça veut dire à la fin ?!
- Oh putain les cons... chier... aah... ils doivent être morts de rire... soupira l'agent immobilier en se relâchant immédiatement, rassuré à n'en plus pouvoir de ne pas devoir partir à la chasse à l'homme.

La vanne était tombée. Le rideau également. Pour certains, c'était l'illumination.

- Haha, j'ai compris. Je crois avoir compris.
Le garçon se tourna alors vers la majorité et à qui voudrait l'entendre.

- Tout ça est bel et bien un jeu. Hypnose, réalité virtuelle, révolution technologique, peu importe la méthode exacte. Pendant un instant j'ai surtout cru que ces enfoirés allaient exiger qu'on se tue pour leur plaisir, comme dans un snuff movie.
- Un sniff movie ?!
- Non, abruti. C'est juste des tarés qui filment des choses horribles et font circuler ça sur le marché noir... Vous avez sans doute dû tous au moins entendre des légendes urbaines là-dessus, pas vrai ? Si ça avait été le cas, on serait certainement déjà en train de s'entre-tuer. Mais tout ça, ça fait vraiment trop jeu télé, non ? Un "alien"... Et puis quoi encore ? Vous avez déjà vu un animal comme ça, vous ? On dirait un monstre de jeu vidéo, sérieusement.

Il était vrai que celui qui dirait le contraire serait sans doute accusé de consommation de substances illicites. De près comme de loin, l'image affichée ne ressemblait à rien d'existant si ce n'est un croisement raté tout droit échappé d'un laboratoire pharmaceutique. Dirigeant son regard vers le petit volleyeur, Ikuto enchaîna sur ce constat.

- Je pense que le minus roux avait raison.
- Hé ! s'insurgea Hinata, mais inutile, Ikuto poursuivait.
- Cette grosse boule là, elle peut tout faire. Chanter, afficher des textes... alors c'est certainement aussi une caméra à 360 pour ne rien louper de l'action.
- Une caméra ?! Les bâtards !

S'agenouillant devant l'objet, Naoya commença à la reluquer sous tous les angles avec son plus bel air de délinquant et à lui faire des doigts d'honneur.

- Bref. Le hic, c'est le cadavre pas vrai ? Quel plateau télé continuerait de tourner après un mort ? dit-il en désignant le vieil homme du regard.
- Sauf s'il n'est pas vraiment mort. J'ai lu pas mal de mangas de détective, et ils vont chercher des trucs pas croyables qui existent pourtant, comme des poisons qui ralentissent tellement le pouls qu'il est impossible de discerner un mort d'un vivant, ou même de simuler un état cadavérique, et j'en passe.

Il laissa passer quelques secondes pour que tout le monde assimile la probabilité de son discours, puis reprit.

- Et bizarrement, les deux personnes impliquées, ce sont des "célébrités", n'est-ce pas ? interrogea-t-il Ichiro, qui acquiesça.
- On peut dire ça... En tout cas personne dans l'immobilier n'ignore le nom des Komaeda. Ils ont façonné le paysage Japonais ces dernières décennies.
- Où voulez-vous en venir, jeune homme ?
- Ouais, accouche !
- J'y viens. Vous savez tous que les plateaux télé raffolent des célébrités. Ça fait de l'audimat. Alors quoi de mieux que de piéger des personnes lambda comme nous et nous faire vivre une situation horrible pour se moquer de nos réactions, avec des complices célèbres pour s'assurer du drama ?
- T'es en train d'nous dire que l'vieux là, il est vivant ?!
- ... Peut-être.

Naoya se redressa et se dirigea vers ce dernier et, tapota ses côtes du pied.

- Oï, l'vieux, réveille-toi ! Oï !
- Peut-être pas.
- T'AURAIS PU L'DIRE AVANT ENCULÉ ! s'insurgea le délinquant

- Ha. C'est ma deuxième hypothèse. Peut-être qu'on a affaire à quelque chose de beaucoup moins innocent et plus "libre", et qu'on se verra proposer une grosse somme d'argent en échange de notre silence sur ce qui vient de se passer. Ce serait un énorme scandale, avec tous les témoins actuels, s'il s'agissait d'une simple télé-réalité. Mais si on a affaire à des riches entrepreneurs qui font ça dans l'ombre avec des moyens technologiques colossaux comme on l'a vu... alors ça devient possible. Et à ce moment-là, le vieux est vraiment mort, et l'autre l'a vraiment tué.

En tournant le regard vers le responsable, Komaeda Kazuka avait pleinement repris possession de tous ses sens à défaut de ses mouvements, complètement entravé. Mais qu'avait-il entendu de tous ces propos ? Allait-il seulement daigner répondre à la lie s'il avait tout entendu ? Ou était-il déjà en train de manigancer un plan diabolique pour tous les tuer un par un dans sa vengeance royale ?

- Parfois, tu m'impressionnes tête de noeud... déclara Naoya à son ami qui esquissa un sourire.

Après tout, un mangaka se doit d'avoir une imagination débordante s'il espère percer. Mais qui disait qu'une seule partie de ce qu'il avançait était vrai ? Rien. Ce qui ne manqua pas d'être soulevé.

- Tout ce que tu dis... c'est très probable, et ça fait sens. Mais comment fais-tu pour en savoir ou en deviner autant ?! s'inquiéta la jeune athlète immédiatement.
- ... Est-ce que tu ferais parti de tout ça ?!

La question resta en suspens un moment.

- Non. dit finalement le lycéen, avant de reprendre.
- Mais encore, si c'était le cas, je n'aurais aucun mal à vous mentir, alors c'est inutile d'essayer de trouver la vérité sur ce point. Peut-être que j'imagine n'importe quoi. Tout ça, ce n'est que la théorie, de toute façon.

Oui.

C'est la théorie, en tout cas.
N'est-ce-pas... Gantz ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gantzreborn.forumactif.com
Komaeda Kazuka
GANTZER
avatar

Messages : 94

Feuille de personnage
Missions:
0/0  (0/0)
Points:
0/100  (0/100)
Equipement:

MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    Mar 9 Aoû - 20:53

A mesure qu'il reprenait ses esprits, ses sens lui permettaient de capter se qu'il se passait autours de lui. Beaucoup d'agitation, encore plus que quand on l'avait neutralisé, il captait des bribes d'information. Un brin de panique venait subitement de s'élever dans la pièce visiblement, certains évoquaient des théories invraisemblables, tandis que les plus attardés hurlaient et s'en prenait au corps de son oncle.

« Alors ça commence… » ** De quoi il parle ? **

«...c'est impardonnable ! Vous devriez avoir honte ! »

« Alien Tweeter » ** Alien ? **

Le brouillard se dissipait petit à petit, les formes indistinctes devenaient de sombres silhouettes qui petit à petit s'enrichissaient de couleurs.

« Tout ça est bel et bien un jeu. Hypnose, réalité virtuelle, révolution technologique, peu importe la méthode exacte. » ** Balivernes !**

« Un sniff movie ?! »

« Chanter, afficher des textes... alors c'est certainement aussi une caméra à 360… » ** Il parle de quoi ? De la sphère ? **

Son regard vaqua pour se poser sur ce qui semblait être la sphère noire, quelque chose s'illuminait à sa surface apparemment.

« On peut dire ça... En tout cas personne dans l'immobilier n'ignore le nom des Komaeda. Ils ont façonné le paysage Japonais ces dernières décennies. » ** Celui-là à l'air d'être conscient de l'écart qu'il y a entre lui et moi, un doté d'un cerveau. **

« J'y viens. Vous savez tous que les plateaux télé raffolent des célébrités. »

« Oï, l'vieux, réveille-toi ! Oï !»

Certains s'étaient approché d'une silhouette à terre, que faisaient-ils avec le corps de son oncle ?



Il devint enfin maître de ses sens, il entendit toutes les paroles qui suivirent, cinq individus s'étaient massés dans la pièce, les deux adolescents d'un même établissement, le vieil homme en costume de moyenne gamme, la sportive et l'homme en costume de bas de gamme, à l'écart le garçon roux et la fille blonde qui l'avait anesthésié, le jeune homme à lunette semblait songeur.

** L'Alien Tweeter ?! Rapide, Bruyant, les œufs durs, les parcs. Tweetwitweeet. ** Le promoteur immobilier ne comprenait pas très bien ce qui se passait, mais au vue des informations ça ressemblait à un mince profil mis à leur disposition, ce qui était affiché ne ressemblait à rien et l'image n'était pas très nette.

Kazuka regarda ses liens, ils n'y avaient pas été à moitié pour l'immobiliser, mains, bras, jambes, à de multiples endroits, autant de liens flattaient le narcissique mais cela n'empêcha pas l'immense fureur qui grondait en lui.
L'adolescent qui parlait le plus se tourna vers lui, Kazuka pénétra ses yeux comme si il brûlait son âme au travers, dans une autre situation il l'aurait écrasé et fait jeter aux ordures là ils devraient tous être, mais il daigna lui parla, non sans y aller avec des pincettes.

« Je n'ai que faire de vous tous, j'ai un empire à diriger, et dés que je sortirai, je traquerai et punirai tout les responsables de cette mascarade, je suis Komaeda Kazuka, dirigeant de la Keï Komaeda Corps, et leader de la puissante famille Komaeda, ceux qui ont mis au point ce jeu n'imaginent pas à quel point ils vont regretter de m'avoir impliqué. » Ses yeux gris étaient chargés d'autorité.

Les poings serrés, il commença à s'agiter légèrement pour tester les liens, il ne supplierait qu'on le détache.

** N'imaginez pas que vous serez pardonner pour vous êtes mêlés à ce qui ne vous regardez pas. ** Les deux adolescents, le garçon roux, le jeune homme à lunette et surtout cette gamine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Nouveau Jour~ [Mission 1 : Début]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demain sera toujours un autre jour.
» [Mission] C'est pas facile tous les jours
» Un nouveau jour, un nouveau venu
» Mon insomnie cesse à l'aurore [Livre I - Terminé]
» Un nouveau jour se lève. [~ Lawla]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GANTZ : REBORN  :: GANTZ (RP) :: Missions-
Sauter vers: